• Accueil
  • Nous contacter
  • Rechercher
  • A-
  • A
  • A+
Bandeau inférieur

Environnement/Le compostage

Le compostage

Toutes les informations ci-dessous sont issues du site de la ville d'Ottawa (Canada), qui est un véritable modèle pour la mise en place du compostage résidentiel et du compostage municipal.


Le compostage individuel est une excellente manière de limiter la production de déchets organiques et d’éviter ainsi leur incinération ou leur mise en décharge. Les déchets organiques représentent près de 50% du poids ou le tiers en volume de notre poubelle ménagère.

Le compostage vise à mettre en œuvre un processus semblable à celui de la nature qui décompose les matières organiques mortes pour mieux s’y régénérer. C’est accélérer la transformation des branches de haies taillées, des tontes de pelouses, des feuilles mortes, des déchets biodégradables… en un amendement organique et minéral du sol qu’on appelle le compost.

La commission Sécurité Environnement vous proposel'achat de composteurs
Formulaire de réservation téléchargeable

532 ko - Dernières modifications : 30/05/2016

Qu’est-ce que le compostage ?

Le compostage est la décomposition naturelle des matières organiques. Par « organique », on entend « relatif aux plantes ».

Le composteur est tout simplement un contenant spécial permettant d’accélérer le processus naturel de décomposition. Le composteur peut réunir les conditions nécessaires à la décomposition naturelle : air, humidité adéquate, chaleur, matières organiques et micro-organismes présents de façon naturelle. À mesure que les micro-organismes mangent et dégradent les déchets organiques, ils produisent de la chaleur et du compost.

En vous associant à la nature, vous pouvez transformer vos déchets de cuisine et de jardin en compost et vous en servir pour la terre du jardin, de la pelouse et des plantes d’intérieur.

Pourquoi faire du compostage à domicile ?
  • C’est bon pour l’environnement.
  • Cela peut réduire le volume de vos déchets de 25 %.
  • Cela vous donne un produit organique riche pour nourrir votre pelouse et vos plantes qui remplace les engrais et réduit le besoin d’eau.
Comment débuter ?

Installez le composteur sur un terrain solide et bien drainé. Choisissez un endroit pratique partiellement ensoleillé : près d’une porte sur le côté ou à l’arrière de la maison. Si vous ne pouvez pas placer un composteur dehors, vous pourriez vous procurer un composteur intérieur «vermi», qui utilise des vers de terre pour dégrader les matières organiques.

Comment entretenir le composteur ?

Tant que le composteur contient des matières organiques, la décomposition suit son cours. En aidant un peu, vous pouvez accélérer le processus.
 
La décomposition exige de l’air. Tournez ou piquez le contenu du composteur chaque semaine pour que l’air pénètre. Le contenu du composteur doit être comme une éponge humide (mais non mouillée). S’il est trop sec, arrosez-le et ajoutez-y des restes de fruits et de légumes plus moux. S’il est trop mouillé, tournez-le plus souvent et ajoutez des matières organiques sèches comme des feuilles. Ne laissez pas la pluie tomber dans le composteur.
 
Faites participer toute la famille aux soins et à l’alimentation du composteur, et bientôt, ça fera partie des habitudes de la maison.

Quoi mettre dans le composteur ?
OUI
NON
restes de fruits et légumes
fumier d'animaux domestiques et litière de chat
sachets de thé
viandes, os et gras
coquilles d'oeuf
produits laitiers
mouture et filtres de café
huile ou aliments huileux
coquilles de noix
plantes malades ou infestées d'insectes
cendres de bois
couches et produits hygiéniques
émondes de plantes
cendres de barbecue
feuilles sèches
oeufs
paille
poisson et fruits de mer
copeaux et charbon de bois
 
sciure de bois (en couches fines)
 
charpie de sécheuse
 
poils d'animaux et cheveux
 
Quand le compost est-il prêt ?

Le compost peut être prêt en trois mois environ, tout dépendant des conditions. Un endroit ensoleillé activera le compostage. Le compost est prêt quand il ressemble à de la terre ayant une texture granuleuse, et que les matières sont à peine reconnaissables.
 
Le compost dont certains morceaux ne sont pas tout à fait décomposés peut très bien être utilisé dans le jardin. Vous pouvez prévoir au moins deux récoltes de compost.

Où se procurer un composteur ?

On peut acheter des composteurs dans les quincailleries et les centres de jardinage ou magasins spécialisés. Appelez votre détaillant pour vous renseigner sur les caractéristiques et les prix des modèles offerts.

Construction d'un tas de compost

On trouve sur le marché une variété de bacs à composter : moult designs, grandeurs et formes. Voici quelque modèles faciles à construire et à entretenir. Choisissez celui qui correspond le mieux à vos besoins ou créez un modèle original !
 
Veillez à tourner le compost régulièrement afin d'éviter d'attirer les oiseaux et les petits animaux.

Cercle grillagéCercle grillagéUn cercle formé de grillage (de clôture à neige ou de moustiquaire) peut très bien faire l'affaire. On peut dégager complètement le tas pour le retourner et le ceinturer à nouveau en refermant le grillage.

Modèle en boisModèle en boisContenant grillagé avec charpente en bois. Le panneau avant comprend plusieurs sections, que l'on peut ajouter ou enlever selon la hauteur du tas.

Boîte grillagée

Récipient en blocs de ciment

Modèle boîte à ordures

Modèle en bois

Modèle en bois